S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efj > Les nouveaux médias en Méditerranée et en Afrique

Les nouveaux médias en Méditerranée et en Afrique

Lors de son intervention, David Hivet présente une étude du CFI réalisée il y a quelques mois par un consultant, Laurent Giacobino.

David Hivet évoque les médias en ligne dans le monde arabe où il y a une problématique d’accès qui est beaucoup plus forte en Afrique Subsaharienne aujourd’hui. Mais dans le monde arabe, l’accès au web est assez disparate, avec un pays où l’accès est encore limité, l’Algérie où seulement 17% de la population a accès à internet. Contrairement au Liban où 71% de la population a accès à internet.

Lorsqu’on veut soutenir des médias en ligne, plus l’usage internet est développé, plus l’impact est fort.

Les sites d’informations les plus consultés sont Facebook et Twitter. L’accès mobile change la donne, avec une modification profonde et rapide des modes de consommation de l’information. Les réseaux sociaux et le web ont un impact très fort sur la liberté d’expression.

Il y a actuellement un boom des pureplayers et une très lente mutation des médias traditionnels. La croissance de pure players est rapide en Jordanie, Tunisie et au Maroc.

Les médias traditionnels qui dominent l’information en ligne sont en Tunisie, Algérie et en Egypte sans nécessairement être engagés dans une vraie mutation numérique.

En Tunisie, les grands sites web d’information de médias sont des sites liés à des radios. Certaines radios ont vraiment pris le virage du web comme MosaiqueFm avec énormément d’interactivité.

Les revenus publicitaires sont faibles malgré des modèles innovants car les moyens de paiements en ligne sont limités.

En Algérie il y a une régie publicitaire unique qui appartient à l’Etat.

En ce qui concerne les modèles économique, tout le monde cherche son modèle avec un certain nombre de sites qui essayent de développer des services annexes. Puisqu’ils ne peuvent pas vivre de la vente d’information, ils développent de la prestation (vidéos institutionnelles, des sites internet, de la formation) ou alors des programmes de subventions. Cependant, les modèles économiques restent encore à trouver !

www.cfi.fr

Journaliste ou Hakers ?

Journaliste ou Hakers ?

Ecole de Journalisme EFJ -   Journaliste ou Hakers ?

Dr Edward GUILIANO, Président de NYIT en visite à l’EFJ Paris

NYIT

Ecole de Journalisme EFJ -   Dr Edward GUILIANO, Président de NYIT en visite à l’EFJ Paris

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :