S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Métiers > Hall of Fame > Chloé REYMOND

Hall of fame

Chloé REYMOND
Journaliste
Conseil Général du 92
EFJ 2007

Ecole de Journalisme EFJ -  Chloé REYMOND

JRI au Conseil Général des Hauts-de-Seine, Chloé Reymond s’est tout de suite orientée vers cette facette du journalisme en sortant de l’école de journalisme EFJ. Elle couvre aujourd’hui l’ensemble de l’actualité du département le plus riche de France, et revient pour nous sur son parcours et ses ambitions.

Comment avez-vous connu l’EFJ ?

 

J'ai connu l'EFJ via Internet, alors que je faisais des recherches sur les écoles de journalisme à Paris. À l'époque, l'école venait d'être créée et j'avais donc peu de recul sur ses enseignements ou encore le degré de satisfaction des élèves de la première promo. Mais vu que l'école faisait partie du groupe EDH, réputé en particulier pour l'école de communication EFAP, j'ai décidé de tenter le coup et de m'inscrire au concours de journalisme.

Quelles étaient vos ambitions avant d’entrer à l’EFJ ?

Je suis entrée en école de journalisme sans idée particulière sur mon futur métier, si ce n'est celle de devenir journaliste bien sûr, avec peut-être une petite attirance pour le terrain. J'étais loin de me douter de la grande diversité des métiers que recouvrait le terme "journaliste".

Quels sont les atouts que l’EFJ vous apporte aujourd’hui ?

La formation journaliste à l'EFJ m'a fait découvrir le monde du journalisme, son vocabulaire, ses règles d'écriture … bref, les bases de mon métier.

Conseil Général Hauts-de-Seine

Être Journaliste Reporter d’Images (JRI) était votre objectif avant d’arriver au CG 92 ?

Je suis sortie de l'EFJ en voulant être journaliste reporter d'images. Malheureusement, à l’époque, l'école ne proposait pas encore cette formation (ndlr : aujourd’hui l’école de journalisme EFJ propose une formation complète Ateliers JRI). C'est donc un métier que j'ai appris sur le terrain en effectuant des stages dans des télés locales (Télé Doller et Yvelines Première) et en faisant une formation complémentaire à la sortie de l’école. J'ai ensuite pu répondre à une annonce du CG 92 qui cherchait un journaliste reporter d'images (JRI) pour sa web tv

 

« Dans les prochaines années, j'aimerais travailler dans le « news ». La frénésie de l'actu me manque »

 

Quelles sont vos missions au CG 92 ?

Ma mission au CG 92 : couvrir l'actualité des Hauts-de-Seine, et plus particulièrement les actions menées par le conseil général. C'est un département très actif qui nous fournit des sujets très variés : politique (avec notre président Patrick Devedjian - qui était encore il y a peu ministre - que l'on suit dans ses nombreux déplacements), travaux, environnement, actions éducatives et sociales et beaucoup de culture, car le CG organise de nombreux festivals de musique en tout genre tout au long de l'année ainsi que beaucoup d’expos.

Concrètement soit on me donne un sujet, soit j'en propose un. J'organise un tournage, je me déplace pour faire les interviews et tourner les images d'illustration, je reviens à la rédaction pour dérusher, écrire et poser ma voix-off, monter et mixer le sujet que je mets en ligne dans la foulée.

Télé Doller

Quelles particularités sont déterminantes lorsque l’on travaille en tant que journaliste sur un média « local » ?

Il n’y a pas de particularités déterminantes selon moi d’exercer le métier de journaliste pour un média local.

L'avantage du journalisme local reste quand même la proximité et le terrain.

Quels sont vos projets d’ici à 10 ans ?

Dans les prochaines années, j'aimerais travailler dans les « news ». Bosser pour une institution se rapproche plus de la communication que du journalisme pur et dur auquel j'aspirais à ma sortie de l'école. La frénésie de l'actu me manque.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs élèves de l’EFJ ?

Faites un max de stages dans des petites structures, des radios ou des télés locales, de la PQR etc ... c'est là que vous pourrez mettre la main à la pâte et vous forger une vraie expérience de journaliste.

Propos recueillis par Fabien LECOMTE (EFJ 3)

EFJ • École Française de Journalisme

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :