S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efj > Journalistes sous surveillance

Journalistes sous surveillance

Depuis le XIXème siècle, organes de presse et journalistes sont soumis à une surveillance exercée par l’Exécutif. Alexandre Lefébure va nous expliquer pourquoi et comment ?

Le premier journal de Théophraste Renaudot était un mélange d’informations qui étaient utiles pour le pouvoir. Ce qu’on appelle la presse jaune aujourd’hui.

Ce principe de propriété des médias par l’Etat s’est maintenu avant la révolution française, et au moment de cette révolution.

Napoléon Bonaparte trouvait encore la presse trop indépendante donc il a fait racheter les journaux qui étaient encore un tout petit peu indépendants.

Bien que propriétaire de ses journaux, Napoléon Bonaparte s’est rendu compte qu’ils étaient encore trop critiques pour lui. Il a décidé d’écrire ses articles. Mais un de ses ministres préférés Sieyès lui conseille de monter une presse qui a toutes les apparences de la liberté, qu’il pourra contrôler le jour nécessaire.

Le premier exemple le plus marquant est l’agence Havas. Le cousin d’Havas travaillait au ministère de l’intérieur, il faisait une propagande gouvernementale qui avait l’air d’être indépendante et il avait également monté une régie publicitaire. Donc il apportait aux journaux de l’information.

Comme tout cela était un système très fragile (monté à la fin du XIXe siècle), il fallait le surveiller, en particulier les journalistes.

Ils ont mis au point un système de surveillance qui fonctionne encore aujourd’hui depuis 4 ans et au XII et XIIIe siècle.

L’inventeur de ce système de surveillance, c’est la papauté. Au XIIe siècle, les papes et l’Eglise catholique étaient menacés par l’inquisition.

Ils ont commencé par rendre la confession obligatoire afin de tenir un registre.

Aujourd’hui, par un nouveau système découvert avec l’affaire Snowden, les journalistes sont extrêmement surveillés. On ignorait la surveillance globale et totale. Avec les documents Snowden on a découvert non pas que nous sommes tous écoutés mais tous écoutables.

John-Paul LePers

John-Paul LePers

Ecole de Journalisme EFJ -   John-Paul LePers

La narration documentaire en ligne par Alexandre Brachet

Ecole de Journalisme EFJ -   La narration documentaire en ligne par Alexandre Brachet

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :