Grande Enquête de l'EFJ - Deuxième étape : Le Pitch

Après avoir suivi Léa et Yoan durant "l'incubation" de leur Grande Enquête, leurs sujets sont prêts à être présentés lors de la session des "Pitch" de notre école de journalisme. 3 minutes pour parler de leur enquête plurimédia et convaincre un jury de professionnel de les accompagner.

› Retrouvez l'intégralité du témoignage en cliquant ici

Léa : Mon Pitch s'est bien passé. J'étais pas trop stressée au début et puis, quand mon tour est venu, d'un coup, j'ai eu une bouffée de stress. C'est un peu normal je pense, c'est le trac. 

Yoan : Par rapport à là où j'en étais hier et même depuis le début de la semaine, je trouve que je m'en suis pas trop mal tiré. 

Léa : J'ai dit ce que je voulais dire, comme je voulais le dire. Je pense que ça s'est bien passé et j'ai eu quelques réactions dans l'assistance qui montrait qu'ils étaient intéressés et donc que le message était passé.

Yoan : Si j'avais un conseil à donner aux étudiants en 1e ou 2e année d'école de journalisme, c'est de persévérer, de se concentrer sur l'essentiel et de pas se satisfaire de ce qu'ils voient facilement. Je pense que c'est ça qu'ils vont devoir apprendre à faire pour arriver en 3e année de formation journalisme et ne pas se retrouver comme moi, à "péter un plomb" en pleine semaine d'incubation.

Léa : Moi il y a un truc que j'ai compris il y a quelques temps c'est que il faut toujours se dire, dans ces moments-là, que le temps c'est votre meilleur allié. Quoi qu'il arrive, la chose va se passer et une fois que ce sera passé, ce sera passé. Et on aura survécu. 

 

Après l'incubateur en mode start-up, il est temps pour les étudiants de l'école de journalisme EFJ de lancer leur Grande Enquête en la "pitchant" à un jury de professionnels composé notamment de Jean-Marc Manach (Datajournaliste d’investigation), Benjamin Danet (Journaliste d’investigation sport), Dominique Albertini (Journaliste au service politique de Libération), Clara Schmeck (Journaliste radio sur France Culture).

Nos étudiants de la formation journalisme ont ainsi 3 minutes pour présenter leur enquête plurimédia devant le jury mais également devant les 3 promotions parisiennes et bordelaises de notre école de journalisme. Contenus, formats (vidéo, audio, photos,...), interviews, audience ciblée, ... En très peu de temps, ils doivent aborder tous ces sujets afin de convaincre l'un des membres du jury de les accompagner durant leur 3 mois d'enquête.

Quelques sujets choisis cette année : 

  • L'économie de l'attention : jusqu’où les géants du numérique peuvent-ils aller pour capter notre attention ?
  • La télémédecine et la révolution du soin
  • La maladie du soda, un futur fléau mondial ?
  • Le sport de haut niveau, une nouvelle jeunesse pour les séniors ?
  • Instagram, la nouvelle arme de communication des politiques ?
  • La trottinette électrique : phénomène de mode ou révolution ? 
  • Les migrants du Pays basque.
  • Le clonage et les modifications génétiques dans l'équitation.
  • Le deepfake (trucage vidéo) : un danger pour la démocratie ?
  • Le scandale du transport des animaux vers les animaleries.
  • Le cinéma d'animation français
  • ...

Prochaine étape : la diffusion des teasers de leurs Grandes Enquêtes sur les réseaux sociaux !

 

Téléchargez une documentation