Choisir de faire ses études de journalisme à l'international : le parcours de Samuel

Samuel a choisi de faire ses études de journalisme à l'international et nous raconte son expérience en Irlande avec l'école de journalisme EFJ.

L'expérience unique de Samuel : des études de journalisme en Irlande

Pouvez-vous vous présenter et nous décrire votre parcours ?

Je m’appelle Samuel Oberman et j’ai 21 ans. Après 2 années d’université peu concluantes, j’ai décidé de m’inscrire directement en 2ème année de l’école de journalisme EFJ. Ayant obtenu mon diplôme, je suis maintenant en stage dans une société de production pour la télévision.

Qu’est-ce qui vous a décidé à partir faire vos études de journalisme à l’international ?

J’ai toujours aimé voyagé et découvrir d’autres cultures. Un programme proposant de faire une partie de mes études de journalisme à l'étranger me permettait de concilier travail et long séjour. C’était sûrement l’unique opportunité de le faire alors je l’ai saisie sans hésiter.

Quelles étaient vos attentes ?

Mes seules attentes étaient améliorer mon niveau d’anglais et mes compétences en journalisme. Je savais que tout le reste serait imprévisible mais très bénéfique pour mon développement personnel.
 

Le système d’information et les codes journalistiques doivent être assez différents de ceux de la France. Pouvez-vous nous parler d’un souvenir marquant ?

En effet, le rapport étaient un peu plus traditionnel, notamment à Cork, où j’étais, qui n’est pas la capitale. Il y a seulement deux médias locaux et la habitants semblaient beaucoup en dépendre. Ce qui m’a marqué, est surtout la liberté que laissaient les professeurs (eux mêmes journalistes) aux étudiants dans le choix des sujets. Ils ne nous mettaient pas de barrières et nous faisaient comprendre que le plus important est de croire soi-même que l’histoire que l’on veut raconter mérite de l’être. Ceci est probablement lié à la taille et au rythme de vie de la ville. Les gens sont dans l’ensemble assez ouverts pour parler aux médias.

Que retirez-vous de cette expérience internationale ?

De cette expérience je retire beaucoup de choses. Tout d’abord la vitesse de progression de mon niveau d’anglais, notamment grâce à la qualité de l’enseignement fourni à Griffith College. Cela m'a permis d'avoir d'autres opportunités professionnelles et une meilleure connaissance de mon métier de journaliste. Séjourner dans un autre pays au fil des saisons, des rencontres, des déménagements et des excursions, tout cela forge et donne une meilleure connaissance de soi, de ce qui nous est vraiment nécessaire et de ce qu’il est moins.

 

Téléchargez une documentation