Production de documentaires : Le stage de journalisme d'Alessandro

Alessandro est étudiant en deuxième année à l’EFJ Paris. Il réalise actuellement son stage de journalisme chez Tony Comiti Productions, l’agence de presse TV qui produit notamment les reportages et les enquêtes pour les émissions Zone Interdite, 66 Minutes sur M6 ou "Les routes de l’impossible" sur France 5.

Comment se passe votre stage de journalisme chez Tony Comiti Productions ?

J’ai eu un bon accueil, j’ai été bien intégré au sein de l’équipe. Je découvre toutes les étapes de la production de documentaires : l’écriture, le tournage, le montage, le derush, les rendez-vous avec les chaînes de télévision, l’archivage, la vente… C’est très différent de mon précédent stage au JT de France 2 où je travaillais sur des formats courts, des news de 2 minutes, et c’est très intéressant de découvrir une autre facette du métier avec les formats longs !

Quelle a été, d’après vous, votre principale force pour décrocher ce stage de journalisme ?

Le fait d’avoir fait des stages en télévision ! C’est important d’avoir un maximum d’expériences sur son CV et de saisir toutes les opportunités qui correspondent à ce qu’on veut faire pour se forger un parcours et gravir les marches de l’emploi.

En quoi votre stage donne-t-il du sens à la formation journalisme de l’EFJ ?

Ce stage me permet de compléter et de mettre en pratique mes connaissances en matière de tournage par exemple et je me sers des cours d'outils web lors des recherches d'informations en tant que journaliste enquêteur. L’ensemble contribuera à mon insertion professionnelle dans le milieu de la télévision.

Le métier de journaliste était-il une vraie découverte ?

J’ai une appétence pour l’image, la télévision et l’audiovisuel depuis le collège. En classe de troisième et de seconde, j’ai fait des stages dans des agences de presse audiovisuelles telles qu’Internep pour TF1 ou Grand Lille TV. Après une première année à l’EFAP Lille, j’ai intégré l’EFJ en deuxième année.

Ce stage de journalisme a-t-il conforté vos projets professionnels ?

Oui, tout à fait ! Je sais que ce qui me plaît, c’est d’aller au contact, sur le terrain !

Les places de stages sont « chères », un dernier conseil pour se différencier des autres étudiants ?

Si on veut donner se donner toutes les chances, il ne faut pas se contenter d’envoyer des CV, il faut aller sur le lieu du stage, au culot, pour rencontrer directement les personnes. Et se servir du réseau de l’école pour obtenir les contacts des responsables de stage !

 

Téléchargez une documentation