Le stage de journaliste TV de Laura chez LCI

Laura est étudiante en 3e année à l'EFJ Bordeaux. Après un premier stage chez TV7 Bordeaux puis un autre en webTV, elle réalise actuellement un stage de six mois à la matinale de LCI.

Comment avez-vous trouvé votre stage ?

J’ai répondu à une offre sur le site de recrutement Indeed. J’ai eu un premier entretien téléphonique, puis deux entretiens avec le rédacteur en chef, les RH et les équipes chez TF1.

Quelles sont vos missions ?

À mon arrivée à 4h00 le matin, je commence par préparer les éléments remis par les équipes du soir pour l’interview politique de Christophe Jakubyszyn puis, à partir de 6h00, j’assiste le chef d’édition en régie pour les lancements et la gestion du temps. En somme, je fais le lien entre le bocal, où sont préparés les éléments, et la régie, au moment du passage à l‘antenne. Je gère les invités et fais aussi du montage pour l’habillage de l’interview, du journal ou des chroniques, en lien avec le service infographie. Je m’occupe des fiches pour Pascale de la Tour du Pin et lui amène les dépêches qui tombent pendant la matinale.

Quelles sont les compétences/qualités acquises à l’EFJ qui vous servent au quotidien ?

Le respect des deadlines avant tout ! L’école de journalisme EFJ est très à cheval sur ça. Et, chez LCI, il n’y a pas de place pour l’« à peu près », il faut être très rigoureux, quand un screen doit être diffusé à 6h00, ce n’est pas 6h01 ! Ce qui est demandé doit être à la hauteur. Et, sur une chaine info en continu, il faut aussi être très réactif par rapport à l’actualité, une matinale est un objet qui bouge et se construit en direct.

Que préférez-vous dans votre stage ?

Le fait d’apprendre beaucoup – je vois les méthodes de travail de Christophe Jakubyszyn et j’adore être en régie, aux côtés du chef d’édition, qui parle dans l’oreillette et orchestre l’émission –, le fait de devoir être partout à la fois, de me constituer un réseau car on reçoit de nombreuses personnalités politiques, l’adrénaline des éditions spéciales comme lors de l’incendie du 16e arrondissement de Paris, et l’ambiance sérieuse mais conviviale !

Que voulez-vous faire plus tard ?

J’ai toujours voulu faire de la présentation ou des chroniques, les émissions qui m’ont donné envie de devenir journaliste télé sont le Grand Journal, le Supplément et la Nouvelle Edition, j’aime le fait de faire des interviews, d’allier la voix et l’image. Et maintenant, le métier de chef d’édition, découvert chez LCI, m’attire aussi !

 

Téléchargez une documentation