Paul, en stage de journaliste sportif au Figaro

Travailler dans l’univers du journalisme sportif était pour Paul « une évidence ». Après un premier stage au Midi Olympique, Paul a intégré l’équipe du Figaro pour réaliser un stage en journalisme sportif qui lui a permis de signer un grand nombre d’articles pour ce titre prestigieux.

Vous avez réalisé votre stage au sein du Figaro Sport. Pouvez-vous nous partager votre quotidien et vos missions ?

Au début de mon stage en tant que journaliste sportif, mes missions se résumaient à proposer des sujets d’articles pour alimenter le site du Figaro, Sport 24, et écrire des brèves pour le fil d’actualité. Par la suite, mon rôle a évolué et j’ai pu avoir plus de responsabilités en gérant une rubrique du site, le Scan Sport. Une opportunité qui m’a permis d’aller sur le terrain et réaliser des reportages et interviews en tout genre. Concernant mon quotidien, les horaires variaient entre 7h-14h et 17h-minuit. Une rotation banale dans le journalisme sportif.

Quelle a été votre principale force pour décrocher ce stage en journalisme sportif ?

J’ai eu la chance d’intégrer cette grande rédaction grâce à ma précédente expérience au Midi Olympique. Mon maître de stage, Laurent Louet, a beaucoup apprécié mes articles et m’a tout de suite proposé de rejoindre l’équipe du Figaro.

Était-ce votre souhait de travailler dans l’univers du journalisme sportif ?

Travailler dans l’univers du journalisme sportif est pour moi une évidence. Très jeune, en regardant les matches de rugby à la télé, je me revois vibrer avec les commentaires d’un journaliste sportif de Canal+, Eric Bayle. C’est à ce moment précis que j’ai voulu m’orienter dans ce domaine.

Le métier de rédacteur web dans le domaine du sport était-il une vraie découverte ?

Pour ma part, non. J’ai appris toutes les fonctions d’un rédacteur web lors de mon premier stage au Midi Olympique : la manière d’écrire, intégrer les articles sur le site web via plusieurs logiciels ou encore faire des montages photos pour illustrer un papier.

Tous les articles de Paul

Lors de votre stage, avez-vous fait une rencontre qui vous a particulièrement marqué ?

J’ai pu rencontrer plusieurs personnalités comme Yannick Agnel, William Gallas ou encore Roland Courbis. Mais c’est Gilles Festor, journaliste à Sport24 et responsable de la rubrique Scan Sport, qui m’a marqué par sa gentillesse et par sa rapidité d’écriture. Grâce à lui, j’ai pu faire des choses exceptionnelles comme couvrir et tester la Verticale de la Tour Eiffel, une course de 1665 marches dans un cadre fantastique. Gilles est un journaliste amoureux de son métier et sa passion m’a poussé à donner le meilleur de moi-même dans mon travail.

Quelle a été votre plus grande fierté lors de ce stage en journalisme sportif ?

Je suis fier d’avoir pu intégrer un des plus gros groupes de presse de France qu’est Le Figaro. C’est une expérience unique qui m’a fait découvrir le plus haut niveau. De plus, ce stage est un réel atout pour mon CV, donc pour mon avenir professionnel.

Quelques articles de Paul - Journaliste sportif pour Sport 24

En quoi votre stage donne-t-il du sens à la formation journalisme de l’EFJ ?

Le journalisme évolue, c’est une évidence. Les méthodes enseignées à l’EFJ sont parfaitement adaptées à ce que nous demandent les journalistes professionnels. Pour ma part, lors de mes deux stages, je n’ai jamais eu de problèmes de méthodes concernant un reportage ou une interview. Et ce grâce à la pratique fréquente de ce genre d’exercice à l’école.

Comment faîtes-vous le lien entre vos cours de journalisme et votre expérience sur le terrain ?

Les cours à l’EFJ servent principalement à acquérir la méthode de travail d’un journaliste moderne. Un processus qui se développe avec beaucoup d’entraînement sur le terrain. Grâce à cela, je ne commets plus d’ « erreurs bêtes » : le son d’un micro qui ne marche pas ou la mauvaise position de la caméra lors d’une interview par exemple. Le genre d’erreurs que je n’ai pas commis lors de mes quatre mois de stage.

Ce stage en journalisme sportif a-t-il conforté votre projet professionnel ?

Cette nouvelle expérience a clairement conforté mon projet professionnel. J’ai voulu intégrer le Figaro Sport pour me spécialiser dans d’autres sports que le rugby. Mais au cours de mon stage, je me suis rendu compte que je voulais vraiment travailler dans le monde du ballon ovale. Pour le futur, j’ai l’ambition d’intégrer une chaîne de télévision sportive pour faire évoluer mes compétences.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant souhaitant faire une école de journalisme et réaliser un stage dans ce domaine ?

Si je devais donner un conseil à un futur étudiant en journalisme, je lui dirais d’être patient. Les premiers cours sont très théoriques mais ils sont inévitables pour avoir de bonnes bases de journaliste. Au sein d’une rédaction sportive, il faut à tout prix être curieux et volontaire, sans arrêt proposer des sujets même s’ils sont refusés. Cela montre que tu es motivé. Il est aussi très important de bien s’intégrer dans la rédaction et ainsi tisser des liens importants pour l’avenir. 

À propos du Figaro - Sport 24

Sport 24 est le site entièrement dédié au sport du média "Le Figaro". Football, Rugby, Tennis, Basket, F1, Voile, Golf, ... Le média décrypte en temps réel toute l'actualité sportive mondiale.

 

 

Téléchargez une documentation